entete2.png

EXPERIMENTATION RUE DES VENDANGEURS


Face à la circulation intense et aux vitesses excessives, les habitants de la rue des Vendangeurs attendent avec impatience la mise en oeuvre de solutions permettant d'assurer la sécurité de tous et d'améliorer la tranquillité.

C'est dans cette démarche que la commune conduira en cette fin d'année plusieurs périodes d'expérimentation de diverses solutions depuis l'entrée de la commune jusqu'à la rue Vincent.

La première, qui consiste en un rétrécissement des voies, a démarré ce lundi et durera deux semaines. Dans la continuité, un point avec les habitants sera effectué afin de connaître leur ressentie, les avantages et inconvénients...

D'ici la fin de l'année, selon la même méthode, d'autres hypothèses seront expérimentées, toujours dans l'optique de réduire la vitesse et d'inverser la priorité entre les véhicules qui entrent dans la commune en provenance de Saint-Gervasy et ceux qui en sortent.

L'objectif de ces expérimentations est de parvenir à une solution qui s'intègre dans le plan local de déplacement, permette l'intégration des circulations douces et puisse déboucher sur des travaux dès 2022.

 

 

PASS Sanitaire - Médiathèque

En raison des dernières mesures gouvernementales liées à la crise sanitaire, les conditions d'accès à la médiathèque changent.

En application de ces mesures, à compter du mardi 17 août, tous les visiteurs de plus de 18 ans devront présenter un pass sanitaire.

Si vous n'avez pas de pass sanitaire, vous pouvez réserver vos documents par mail ou par téléphone, puis les retirer et les rendre sur rdv.

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 04 66 75 22 56

En vous remerciant pour votre compréhension.

 

 

Lieu d'Accueil Parents-Enfants

Connaissez-vous la Maison d'à côté, Lieu d’Accueil Enfants-Parents à Marguerittes ?

Qu’est-ce que c’est ?

Pour qui ? Par qui ?

Où ? Quand ? Comment ? Combien ?
Retrouvez toutes les réponses à vos questions ci-dessous ⤵⤵
et n’hésitez pas à les contacter au 04 66 75 42 30 pour + d’infos


 

CONSEIL MUNICIPAL DES ENFANTS

Les enfants deviennent acteurs de la vie démocratique marguerittoise et porte-paroles de leurs camarades auprès des adultes !

Elus depuis le 12 février dernier par leurs camarades des écoles élémentaires de Marguerittes, les 29 jeunes élus au nouveau CME ont été officiellement installés ce matin dans leurs nouvelles fonctions.

Un moment solennel qui a débuté par la remise, en présence de leurs parents et des élus du Conseil municipal, d’une écharpe tricolore, signe de leur engagement démocratique, remise par M. Rémi NICOLAS, Maire, Mme Florence LIMONES, conseillère municipale en charge de la concertation et la citoyenneté et M. le Sénateur Laurent BURGOA.

Après avoir rendu hommage à Guillaume DATHUEYT, l’un des premiers enfants de Marguerittes à avoir été élu au CME décédé le 18 janvier dernier, les enfants ont adopté la charte des jeunes élus et chacun a pris la parole pour se présenter et évoquer ses ambitions et projets pour ce mandat.

Une mandature qui leur permettra de mettre en place des projets collectifs et concrets pour l’intérêt général sur des thèmes qu’ils ont eux-mêmes définis et pour lesquels ils sont regroupés en 3 commissions : nature et loisirs, amélioration de la ville, école et restauration scolaire.

Les élus et les commissions :

Nature et loisirs : Enzo ARRIAGADA CHAUVIN, Evan FONGAUFIER, Yanis JAUBERT, Cyriac LEBLOND, Owen LE PENNEC, Louis MARTIN, Adam MEGDER EL ATTLATI, Cassandra PIERMAY, Emma VAUTIER, Mathéo WOLDEHANA

Amélioration de la ville : Tom BAZIN, Leanne BOITEL, Alexandre BOUTIN, Léa MARTINEZ, Léa PONCET, Jade PIERRE, Noa RAKOTOMALALA, Victoria SINAPIN, Justine VARACHE, Lenny VONGSA

Ecole et restauration scolaire : Faustine BLANC, Romane CACHEREUX, Evan DELABRE, Jessy GAMBLIN GAXATTE, Lana LAVIGNE, Ulysse LEROUX GUYOT, Mathilde MODAT HIS, Evann SALENSON, Isaac VACQUIER.

Un moment de partage, riche en échanges et qui promet de belles et ambitieuses réalisations pour le bien-être de tous et le bien-vivre à Marguerittes !

 

SEMINAIRE AUTOUR DE LA CONVENTION TERRITORIALE GLOBALE



Aujourd'hui, se tenait au Mas Praden un séminaire autour de la Convention Territoriale Globale (CTG) en présence de la CAF (Caisse d'Allocations Familiales du Gard), de M. le Maire, Rémi Nicolas, Mme Patricia Poublanc, adjointe déléguée aux solidarités, à l'action sociale et au CCAS, Mme Frédérique Condet, adjointe déléguée à l'éducation et à la Culture, Mme Laïla Achkar, élue déléguée à l'enfance et à la jeunesse et Mme Joëlle Huynh, élue déléguée au logement et l'ensemble des d'élus concernés et chargés de coopération pour la bonne mise en œuvre du projet social du territoire.

Cette convention de partenariat vise à renforcer l’efficacité, la cohérence et la coordination des actions en direction des habitants du territoire du bassin de vie "Garrigues" composé des communes suivantes ; Bezouce, Cabrières, Lédenon, Marguerittes, Poulx, Saint-Gervasy et Sernhac.

Lire la suite...

 

Débroussailler : une nécessité, une obligation !



Dans le Gard, la réglementation forestière impose aux propriétaires de constructions situées à moins de 200 mètres d’une forêt ou d’une zone de lande ou garrigue, de débroussailler sur un périmètre de 50 mètres autour de chaque bâtiment. Ces travaux, qui peuvent comporter des abattages d’arbres, sont à la charge des propriétaires des constructions, y compris si la zone à débroussailler se situe au-delà de leurs propriétés.

C’est la bonne période, avant l’été, pour mettre en œuvre ces actions indispensables qui constituent la mesure de prévention la plus efficace vis-à-vis du risque de feu de forêt.
Il est donc temps de débroussailler pour protéger vos habitations avant la période estivale.

Pour rappel, les branchages issus des travaux de débroussaillement réglementaire peuvent être brûlés sur place sous réserve de déclaration en mairie, à titre dérogatoire à l’interdiction générale de brûler les déchets des jardins. Il est cependant recommandé de sécher la végétation coupée plusieurs semaines pour limiter les fumées polluantes.

Les services de l’État effectueront ce printemps de nombreux contrôles dans le département. Les sanctions possibles iront d’une contravention de 135 € à des amendes pouvant aller jusqu’à 30 € par m² non débroussaillé ou encore des travaux d’office aux frais du propriétaire.

Plus d’informations sur le site de l’État dans le Gard : Débroussaillement / Gestion du risque feu de forêt / Risques / Sécurité et protection de la population / Politiques publiques / Accueil - Les services de l'État dans le Gard

 
Actu. des offices municipaux
Demarche en ligne
Enquêtes publiques
Végétalisation des rues
Nimes Métropole
Le GARD
La Région
PETR
Synd.Mixte Garrigues Nîmes