Quand vous la rencontrez, c’est une collégienne « comme les autres », contente de passer en 3ème sans coup férir, souriante et sérieuse à la fois, un peu timide aussi comme on l’est à cette période incertaine, entre enfance et adolescence.

Puis en discutant, vous notez quelques signes que Lou-Ann FISCHER, Marguerittoise depuis 2017, comme sa petite sœur également collégienne, est peut-être un peu différente de ses camarades, déjà engagée, certainement volontaire et sans doute motivée comme pour passer de la boxe à l’escalade ou devenir Conseillère départementale des Jeunes avec pour credo « il faut agir pour réussir ! ».

Comme pour prendre sa plume et faire une lettre au Président de la République et une autre au 1er Ministre afin « de donner [son] avis sur le système scolaire, faire changer les choses, soumettre des idées ».

Car Lou-Ann, comme la quasi-totalité des collégiens et lycéens, vit au quotidien « des journées de 12h ou plus, des rythmes scolaires inadaptés » et l’envie que les choses changent « pour bien vivre et bien apprendre à l’école ».

Alors elle a décidé de coucher sur le papier ses réflexions et propositions pour des journées plus courtes et plus équilibrées, laissant la place au repos, aux activités, aux devoirs accompagnés. Même s’il faut pour cela « avoir des vacances plus courtes aussi ».

Elle a aussi pensé que sa démarche aurait plus de poids si elle n’était pas personnelle. Et elle qui pense qu’on « utilise trop les ordinateurs, pas assez l’écriture », s’est quand même lancée sur change.org où elle a généré une pétition intitulée « changement de rythmes scolaires pour une meilleure réussite » où elle compte bien multiplier les signatures pour accompagner son courrier aux plus hautes autorités.

En ce début d’été, Lou-Ann se réjouit d’avoir provoqué les discussions entre élèves du collège Lou Castellas, mobilisé plusieurs centaines de soutien et évoque avec détachement « plein d’envies pour son avenir : j’aimerais faire du droit, je me suis éveillée à la politique avec cet engagement mais je me dis que je pourrai aussi travailler dans la nutrition ou devenir pâtissière. Je sais que ça n’a rien à voir mais pourquoi pas ? »

En attendant, elle s’est aussi lancée dans la rédaction d’un livre traitant d’écologie, parce que c’est un sujet qui préoccupe sa génération et que décidément, cette collégienne en fait sans doute un peu plus que les autres !

Pour en savoir plus et soutenir la démarche de Lou-Ann, vous pouvez cliquez sur le lien ci-dessous : 

Pétition · Changement du système scolaire pour une meilleure réussite ! - France · Change.org