C’est une foule exceptionnelle, peut-être pas loin de 1 000 Marguerittoises et Marguerittois, qui s’est pressée en ce soir de Saint-Jean pour participer à l’inauguration du Parc Alfred MAGNE et découvrir tous les charmes de ce nouvel espace.

Visiblement ému, le Maire, Rémi NICOLAS, n’a pas boudé son plaisir et souligné que ce « véritable lieu de vie, de rencontres, d’échanges est symbolique de ce que nous aimons à Marguerittes et de ce que nous voulons pour Marguerittes ».

Il a notamment souhaité que le parc permette aux habitants de toutes générations et de tous les quartiers de se retrouver, de partager et de dialoguer comme on le faisait, il y a quelques années, les soirs de printemps et d’été en s’installant, avec ses voisins, au coin de la rue ou sur la placette.

Les personnalités présentes, la Présidente du Département, Françoise LAURENT-PERRIGOT, le Président de Nîmes Métropole, Franck PROUST, Fabrice VERDIER au nom de la Présidente Carole DELGA et le Sénateur Denis BOUAD ont d’ailleurs, chacun à sa façon, tous insisté sur cette dimension humaine de cette réalisation, notant également la dimension citoyenne (« un parc conçu avec les habitants pour les habitants » a souligné Françoise LAURENT-PERRIGOT) et évidemment la dimension écologique, le sénateur insistant sur la pertinence « d’un îlot de fraîcheur, d’un puits de carbone en pleine ville ».

Quant à Franck PROUST, pragmatique et taquin, il soulignait la qualité de la réalisation et la capacité de Marguerittes « à mobiliser le soutien financier des partenaires », le parc MAGNE ayant en effet bénéficié de plus de 50% de subventions de la part des différentes institutions.

Passés les discours, la grande porte du parc s’est ouverte et le maire a coupé le ruban tricolore, entouré des enfants du CME, des créateurs du parc, des descendants d’Alfred MAGNE, et a laissé le public partir à la découverte des lieux mais aussi des prestations artistiques et culinaires proposées par le Bistro 520, la boucherie La Côte à l’OS, le glacier La Dolcezza, les compagnie artistique Dare d’Art et Dynamogène ainsi que la fanfare La Banda Brutti.

Alors que le jour tombait doucement, chacun pouvait ainsi profiter de toutes ces bonnes choses, découvrir les coins, recoins et équipements proposés, admirer les sculptures de Fabien JUAN, sculpteur marguerittois et pour les très nombreux enfants expérimenter les nombreux jeux mis à disposition.

Et puis ce matin, le parc Alfred MAGNE a ouvert ses portes de façons « normale », à 7h30, et commencé sa vie en accueillant déjà de nombreux promeneurs, familles, enfants…

Il sera ouvert tous les jours de 7h30 à 22h en été.